« Il n’y a qu’à Siel Bleu qu’on peut voir ça »… Une expression bien souvent entendue, qui porte tout son sens, et sied très bien à la journée du 30 septembre 2016 dans le Finistère.

La nuit avait été plutôt pluvieuse et le matin-même, la pluie battait encore les carreaux. Mais sur la route, au loin, une légère embellie… Un coin de Siel Bleu ?

Comment pourrait-il en être autrement ! Toute l’équipe du 29 est là, concentrée. Dernier briefing avant le départ. Les bénéficiaires ne sont pas encore là, mais ils arriveront vite. Il reste peu de temps. Un coup d’œil vers le ciel… Pas mal, l’horizon se dégage.

Sur la plage, le paysage est magnifique. A couper le souffle. Les roches, la mer, le sable doré… Les petites éclaircies qui ponctuent ce début de matinée y ajoutent une petite touche de clair-obscur plutôt sympathique.

Mais personne n’y prête attention. L’heure est à la concentration. On s’active. On prépare les ateliers. On place les plots, on délimite les zones. On descend jusqu'à la mer pour y chercher de l’eau.

Tout est prêt ? Vite, il faut remonter, les voitures de bénéficiaires commencent à arriver. Ça y est, tout le monde est paré, les bénéficiaires sont là, présentation de l’équipe et petit visite touristique dans le vent avec un guide.

Lorsque vient le tour des ateliers, le soleil décide de réapparaître, apportant un peu de douceur. On tombe les K-way et – O merveille, des t-shirts bleus partout… Une forêt de sourires !

Une ligne joyeuse d’environ 200 bénéficiaires descend vers la plage. Les équipes se forment. Des noms d’équipe, des « cris de guerre », des éclats de rire, mais une seule couleur… Du bleu partout !

Et ils sont si fiers de le porter ce sourire… Ils sont si heureux d’être là, avec leurs collègues du « cours de gym », mais aussi avec les autres !

La première épreuve pour nos aventuriers en herbe… ou plutôt en bleu : dessiner Siel Bleu dans le sable ! Et avec quelle application ! C’est à ce moment que le soleil brille le plus fort d’ailleurs.
On ne voit pas le temps passer et il est déjà midi et demie ! A l’annonce de l’arrêt de l’activité du matin, quelques « déjà ?» un peu désappointés se font entendre.

D'autres bénéficiaires se rajoutent au groupe pour le repas et… pour la séance de « gym géante ». Après le déjeuner, on se bouge ! Tous, vraiment tous les bénéficiaires se déplacent vers la salle. Certains marchaient avec une canne ce matin, non ?

Mais la séance commence, animée par l’équipe de choc des chargées de prévention. Échauffement certes, mais aussi jeux, chorégraphies… émotions. Sur la première ligne des gradins, trois personnes sont assises… et font les exercices tout de même !

Tout le monde, absolument toutes les personnes présentes sont gagnées par cet enthousiasme collectif,  cet esprit d’appartenance et cette fierté de se bouger, de ne jamais se laisser aller, de pouvoir faire tout ça, d’arborer… un si beau sourire !
 
 
 

 

Un grand bravo et un grand merci à 
Hélène, Laurence, Fanny, Mélanie et Mélanie, Mathilde, Mélo et Morgane

Réalisation & référencement

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.