La Semaine Nationale de lutte contre le cancer a lieu cette année du 19 au 25 mars 2018, une belle occasion de rappeler le rôle joué par les outils thérapeutiques non médicamenteux et notamment de l’activité physique dans le parcours de soin et de vie des personnes atteintes. L’activité physique a aujourd’hui toute sa place dans la lutte contre les cancers !

Des bienfaits incontestables

En effet, les bienfaits de la pratique régulière de l’activité physique ne sont plus à prouver. Cette dernière joue un rôle fondamental qu’elle soit utilisée en prévention primaire (pour réduire les risques d’apparition de la maladie), pendant les traitements pour en réduire les effets secondaires, ou en prévention tertiaire, pour réduire les risques de récidive et améliorer la qualité de vie.

Les études le montrent. Par exemple, une demi-heure d’activité physique modérée à intense trois fois par semaine associée à une alimentation saine et équilibrée réduit de 30 à 50% les risques de récidive d’un cancer du sein.

Mais au-delà des chiffres, il y a des personnes. Car c’est bien l’humain qui doit rester au cœur du soin. C’est pourquoi tout l’enjeu est de pouvoir proposer une activité physique adaptée aux capacités, aux besoins et aux envies de chacun. Parce que tout le monde peut renouer avec ses capacités s’il le souhaite !

Des formes d’intervention diversifiées tout au long du parcours de vie et de soin

Au-delà de l’activité physique adaptée au quotidien, des formes d’intervention innovantes peuvent être proposées dans des moments de fragilité. C’est le cas par exemple de la Maison de la Vie qui propose des séjours de 5 jours destinés aux personnes en rémission. La Maison de la Vie, c’est l’histoire d’une rencontre entre la Fondation d’entreprise Michelin et le Groupe Associatif Siel Bleu qui se sont unis pour proposer aux patients cette possibilité de souffler après les traitements. Echanger, bien manger, bien bouger et prendre soin de soi, voici les objectifs simples d’un séjour. Prendre le temps de se retrouver avec soi-même et de rencontrer d’autres personnes ayant également vécu la maladie, avant de retourner dans la vie quotidienne. Retrouver la force et la sérénité nécessaires à ce changement de vie.

« Alors, si auprès de vous, vous connaissez des personnes qui sont en rémission de cancer, parlez-leur de la " maison de la vie " de cet endroit où tout est fait pour reprendre confiance, retrouver les morceaux de soi perdus, l’énergie, la confiance, avoir moins peur, rire, et pleurer si on veut. La "maison de la vie " est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire et sa philosophie est que ce cadeau soit accessible à tous financièrement. » Il s’agit des mots d’une participante au séjour publiés sur un réseau social. Une autre résumait bien la situation : « Une sacrée belle expérience humaine, ça vaut tous les médocs du monde, et ça, ça n’a pas de prix. »

Entreprises et institutions de retraite complémentaires soutiennent ce programme, notamment en le rendant accessible pour leurs salariés et leurs adhérents.

Cependant pour être la plus efficace, l’Activité Physique Adaptée doit être régulière et poursuivie après le séjour. C’est un nouveau mode de vie pour la personne. C’est pourquoi l’activité physique adaptée est intégrée dans des programmes d’éducation thérapeutique, par exemple le Programme Activ’, coconstruit par Siel Bleu et l’Institut Curie et soutenu par AG2R La Mondiale : Activité Physique Adaptée, atelier diététique, soutien motivationnel… Un programme complet pour accompagner l’après cancer.

Ensemble, tout devient possible !

Les bienfaits de l’Activité Physique Adaptée sont reconnus par des acteurs de premier plan de la lutte contre le cancer. La Ligue contre le Cancer, qui fête cette année ses 100 ans d’existence, a convié le Groupe Associatif Siel Bleu à être présent à son événement festif et solidaire le 14 mars dernier au Centre des Congrès de la Villette.  Celui-ci contribuera à animer l’événement en proposant des activités physiques adaptées de 10h à 17h. En effet, de nombreux comités départementaux de la Ligue contre le Cancer et le Groupe Associatif Siel Bleu collaborent afin de rendre accessible au patient cette offre thérapeutique à part entière.

L’accompagnement par l’activité physique adaptée est essentiel face au cancer et il faudrait qu’elle fasse partie intégrante de la prise en charge. De nombreux médecins et hôpitaux en sont convaincus. Les Fondations sont sensibilisées et apportent leur pierre. Les entrepreneurs s’y mettent. Les groupes de protection sociale rejoignent le mouvement.

Alors, qu’attend-on pour l’intégration systématique dans les protocoles de soin et d’accompagnement ?


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site internet clé en main

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.