Le gouvernement a dévoilé il y a quelques semaines le volet prévention de sa stratégie santé. Lutte contre le tabagisme, vaccination contre la grippe, maternité et petite enfance, MST, mais aussi, prévenir le cancer, rester en meilleure santé toute la vie, et mieux vieillir. L’occasion de se rappeler que ces grands enjeux de société ne peuvent être résolus que collectivement… Le Groupe Associatif Siel Bleu, fort de ses 20 ans d’expérience, souhaite contribuer à (ré)inventer des politiques publiques ambitieuses en la matière !

 

L’impact du vieillissement et de l’explosion des maladies chroniques en France

 

Dans notre pays, 23 millions de personnes ont plus de 60 ans en 2018 (soit 26% de la population française en 2018). On estime que 600 000 personnes vivent en maison de retraite en 2018 en France. D'ici 2050, le nombre de personnes âgées de plus de 50 ans augmentera de 35 % et celui des personnes de plus de 85 ans triplera (Europe 2020 Flagship Initiative). Cette évolution démographique sans précédent confronte la France et les pays d’Europe au défi majeur du maintien de l’autonomie et de la qualité de vie des personnes âgées.

 

Par ailleurs, l’avancée en âge est aussi un facteur de risque majeur de l’apparition d’une maladie chronique. Or 20% de la population française, soit 13,4 millions de personnes, est déjà atteinte de maladies chroniques. Cette évolution de la situation sanitaire pose de nombreuses questions en termes de santé publique : accompagnement de la perte d’autonomie à tous les âges de la vie, promotion de la qualité de vie et adaptation de la société aux besoins des personnes atteintes de maladies chroniques, accompagnement des aidants…

 

L’intérêt en prévention d’une activité physique adaptée aux capacités des personnes

 

Il est aujourd'hui reconnu à travers la littérature scientifique que l'activité physique en particulier lorsqu’elle est adaptée à l’état de santé de la personne (et sans être forcément la pratique d’un sport) fait partie à travers ses bienfaits des solutions aux défis majeurs du vieillissement et de l’explosion des maladies chroniques. Bien que sa pratique régulière concoure indéniablement à un meilleur vieillissement, cette solution reste cependant mésestimée.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la sédentarité (manque d'activité physique) est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde. On estime par ailleurs qu'elle est le facteur de risque principal de 21 à 25% des cancers du sein ou du colon, de 27% des cas de diabète et d'environ 30% des cas de cardiopathie ischémique.

Aujourd’hui, nos systèmes de protection sociale et d’assurance santé ne financent que très rarement des mesures préventives utilisant l’activité physique adaptée (prévention primaire ou tertiaire). Pourtant il est reconnu qu’une activité physique régulière permet de réduire significativement la prévalence et les complications de certaines maladies chroniques et donc de réduire en conséquence le risque de dépendance et de ce fait certaines dépenses de santé :

  • Une étude effectuée par le cabinet MC Kinsey en 2010 chiffrait à plus de 8 milliards d’euros par an les économies possibles sur la prise en charge du diabète de type 2 et sur les fractures liées à l’ostéoporose si était généralisées des interventions d’activité physique adaptée du type de celles de Siel Bleu.
  • 35% des personnes de plus de 65 ans chutent au minimum une fois par an. S’en suivent souvent fractures, hospitalisation… D’après l’étude OSSEBO, réalisée par l’INSERM et le Groupe Associatif Siel Bleu en 2015, la pratique d’Activité Physique Adaptée par des femmes autonomes de plus de 75 ans permet de diminuer les chutes de 19%.
  • De même en structure, l’étude HAPPIER, réalisée dans quatre pays européens et soutenue par la Commission européenne, a permis de démontrer que la pratique régulière d’Activité Physique Adaptée par les résidents permettait, entre autre, de réduire d’un tiers le nombre de chutes.

 

Ensemble tout devient possible…

 

Et si nous portions ensemble un vrai projet de société qui considère que la santé est un Droit et pas un Luxe ? Et si les outils thérapeutiques non médicamenteux, à commencer par l’APA étaient l’une des solutions pour que chacun puisse se sentir bien dans son corps et sa tête, quelle que soit sa fragilité ou sa situation financière ?

C’est notre conviction depuis la création du Groupe Associatif Siel Bleu il y a 20 ans en Alsace. Aujourd’hui, nous accompagnons grâce à vous et à nos 600 « chargés de prévention » dans toute la France plus de 120 000 personnes fragilisées par l’âge, la maladie ou le handicap, au domicile ou en institution, chaque semaine !

C’est beaucoup, mais ce n’est pas suffisant face à la hauteur des enjeux et nous souhaitons aujourd’hui œuvrer collectivement pour créer un vrai parcours de prévention tout au long de la vie.

Concrètement, il nous faut créer ensemble une véritable filière, un parcours de prévention tout au long de la vie qui s’appuie sur nos outils existants et à venir (Notre réseau de 600 chargés de prévention, la gamme de matériel sportif Siel Bleu éco-conçu en France, la plateforme numérique www.getphy.com, les séjours comme la www.maisondelavie.fr pour les personnes en rémission d’un cancer,…) mais aussi et surtout sur tout ce que nous faisons ensemble au quotidien avec vous et l’ensemble de notre écosystème !

Le gouvernement a posé une intention forte. Nous pensons que nous avons collectivement les moyens d’y répondre et qu’il est temps de faire savoir nos savoir-faire ! Et si nous nous mettions ensemble au travail pour formaliser changer la donne ?

 

Tous les jours, nous ajoutons ensemble de la vie aux années.

Si vous souhaitez réfléchir aux moyens d’aller encore plus loin, contactez-nous !

Nous sommes ensemble.

Ne lâchons rien pour les personnes que nous accompagnons !


Articles similaires

Réalisation & référencement Site internet clé en main

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.