Le simulateur de vieillissement

16 Mai 2022 Siel Bleu

Se mettre dans la peau d’une personne âgée, ou plutôt dans ses muscles et dans ses articulations, aujourd’hui, c’est possible ! De plus en plus de formations avec kit de vieillissement sont proposées au personnel de structures accueillant des personnes âgées, au personnel médico-social et également aux intervenants à domicile. On retrouve les kits de vieillissement jusque dans les transports en commun ! En effet, quoi de mieux pour se rendre compte, et surtout comprendre les douleurs ou les difficultés que peut ressentir une personne âgée dans son quotidien, même pour exécuter les gestes les plus simples.

« Ce qui m'a le plus "frappé" en utilisant le kit lors des formations, c'est l'adoption des comportements des personnes âgées par les stagiaires », témoigne Marianne, formatrice dans les Alpes-Maritimes. Elle nous explique : « par exemple, ils se laissent tomber sur la chaise pour s'asseoir, ils prennent appui avec les membres supérieurs pour se relever lorsqu’ils portent des orthèses articulaires aux genoux, ils font les mouvements par mimétisme avec le casque auditif ou ils laissent échapper le "matériel sportif" avec l'exosquelette des mains... ».

Les kits de vieillissement qui sont commercialisés sont en général très complets. Ils peuvent se composer de :

  • Un casque auditif qui modifie l’écoute et l’attention,
  • Des lunettes qui simulent des pathologies de l’œil (cataracte, DMLA, glaucome, hémianopsie, rétinopathie diabétique et décollement unilatéral de la rétine…),
  • Des orthèses pour les jambes qui limitent la flexion et l’extension des genoux,
  • Un collier cervical qui limite la rotation de la tête,
  • Des orthèses pour les bras, qui handicapent le pouce, le poignet et le coude,
  • Des surchaussures, qui handicapent la flexion de la cheville, la marche et l’équilibre.
  • Un simulateur de tremblements gériatriques.

Le recours à ces nouveaux outils se justifie par le fait que nous gardons en mémoire les sensations et les émotions. Les stagiaires qui les essaient se souviendront donc de leurs sensations lorsqu’ils côtoieront des personnes âgées. Marianne nous indique qu’après le passage par le kit de vieillissement, lorsqu’elle demande aux stagiaires de proposer des exercices à faire par des personnes âgées, les propositions sont beaucoup plus adaptées : « Avant, les exercices proposés étaient régulièrement trop faciles ou trop difficiles pour le public visé ».

Pour Marianne, le simulateur de vieillissement est une vraie plus-value pour la formation. Et de conclure : « Pouvoir faire vivre les exercices aux stagiaires est intéressant, mais les mettre dans les conditions physiques des personnes qu’ils accompagnent est bien plus réel et concret ». 

Pour en savoir plus, contact@sielbleu.org 

 


Articles similaires

Derniers articles

Les salles de sport adaptées

Le simulateur de vieillissement

Danse et handicap

Réalisation & référencement Site internet clé en main

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.